Pour la préservation des forêts et des ressources naturelles : un jeune béninois parcourt à pieds les 77 communes du Bénin

Marcheur environnementIl a nom Bahorou Akim Fiacre Brisso, ingénieur agronome de formation, il a décidé de parcourir à pieds les 77 communes du Bénin pour sensibiliser les populations, les autorités à divers niveaux pour la préservation des forêts et des ressources naturelles. Lors de sa marche, il a pris l’initiative de faire signer une pétition à déposer aux députés pour la gestion durable de nos ressources et la création des forets communales dans toutes les communes du Bénin. Cette marche à travers le Bénin a commencé le 6 juin 2016 à Malanville, au nord du Bénin, une ville frontalière au Niger. Cet athlète engagé pour l’environnement a déjà parcouru les communes de Karimama, Kandi, Ségbana, Banikoara, Gogounou, Bembèrèkè, N’dali, Nikki, Kalalé, Parakou, Tchaourou et Savè. La marche va se poursuivre dans les communes du sud. Il parcourt les communes sur fonds propre et reçoit le soutien des autorités et de toutes personnes désireuses d’accompagner l’initiative pour que les ressources naturelles du Bénin se portent mieux.

« La marche de sensibilisation est une initiative personnelle sur fonds personnel », a confié Bahorou Akim Fiacre Brisso. Pour lui, l’objectif principal c’est d’amener les autorités politico-administratives du Bénin à accompagner le suivi et l’entretien des plants après les reboisements ou lors des journées de l’arbre. Il veut aussi saisir l’occasion pour réveiller la conscience des populations sur la déforestation et ses conséquences et militer pour la création des forêts communales dans chaque commune du Benin. Son souhait est que ces forêts soient sous la responsabilité des maires. Avec le quitus des députés, la création de ces forêts pourrait être une réalité surtout que le déboisement est devenu monnaie courante. « A chaque étape de ma marche, je m’arrête dans chaque commune pour planter 5 plants symboliques avec les autorités dans l’enceinte des mairies ou arrondissement pour attirer leur attention sur la protection et le suivi des plants d’arbres. La lettre de pétition qu’il fait signer à chaque étape sera remise au Président de l’Assemblée Nationale et au Président de la République du Bénin. Ce sera un signal fort pour rester dans la dynamique de ce que l’actuel gouvernement fait pour la préservation des ressources naturelles.

L’initiative de ce jeune béninois est à accompagner pour l’importance de préserver les ressources naturelles dans toutes les communes du Bénin.

Par Patrice SOGLO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s